SOCIAL ET JUDICIAIRE

 

MECS DE CERDAGNE

La M.E.C.S est la conséquence de la fusion en 2005 de deux Maisons d’Enfants gérées par l’ADPEP66 depuis les années soixante et distantes l’une de l’autre d’environ cinq kilomètres. Ces deux établissements avaient les mêmes agréments, à savoir la double habilitation ASE et PJJ au civil au titre des articles 375.1 et suivants, les mêmes tranches d’âges de 6 ans à 21 ans, pour des capacités d’accueils avoisinant les trente places. Aussi le premier janvier 2005 par arrêté conjoint du préfet et du Président du conseil Général était constituée La M.E.C.S de Cerdagne avec une capacité de soixante sept places.

 

Les objectifs de la MECS de Cerdagne sont, à partir d’interventions pluridisciplinaires, de permettre par une prise en charge et un accompagnement individualisé, l’épanouissement, l’intégration, la remobilisation scolaire, professionnelle et sociale des jeunes ainsi que l’émergence de la citoyenneté.
Les différents professionnels construisent ainsi leur action en prenant soin du jeune confié. Les mots « prendre soin » rassemblant ici les dimensions éducatives, psychologiques, familiales, scolaires, pré professionnelles et thérapeutiques.

PUBLIC CONCERNE :
L’établissement a pour mission de prendre en charge des mineurs dès 6 ans ou des jeunes majeurs jusqu’à 21 ans, dans le cadre de la protection administrative (Art. L 222.5 du code de l’action sociale et des familles), ou judiciaire (Art. 375 et suivants du code civil).

NOTRE EQUIPE :
Une équipe pluridisciplinaire accompagne les jeunes et leur famille:
12 Educateurs spécialisés.
11 Moniteurs éducateurs.
1 Educateur sportif.
5 Maitresses de maison.
8 Agents de nuit.
2 Psychologues.
1 enseignant.
Une équipe technique et logistique :

2 cuisiniers.
1 aide de cuisine.
1 agent d’entretien.
2 agents techniques.
3 agents administratifs.
Une direction :
1 directeur.
1 Adjoint de direction.
2 chefs des services éducatifs.

NOS PROJETS:
La prise en charge des adolescents en souffrance psychique.
Le développement de compétences concernant l’accompagnement des jeunes victimes de violences sexuelles.
L’inscription locale et régionale de l’établissement, dans les réseaux professionnels, touchant les différents domaines de la problématique des jeunes accueillis.

NOS PARTENAIRES :
L’Education Nationale : Les écoles, les collèges, les lycées.
Tout établissement de formation, susceptible d’accueillir nos jeunes.
Les municipalités.
Les établissements et structures des P.E.P.
L’institut Départemental de l’Enfance et de l’Adolescence.
Les services départementaux d’aide à l’enfance.
Les associations œuvrant dans notre secteur : ALEFPA, l’Enfance Catalane…

COORDONNEES :
Carrer de les Orenetes
66760 Angoustrine
Tél : 04.68.30.07.15 Fax : 04.68.04.93.05
e.mail : mecs.cerdagne@adpep66.org

MECS GRAND LARGE

Le projet de cet établissement est de permettre à des jeunes de 16 à 21 ans, placés par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) ou la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) d’accéder, par un suivi éducatif à l’autonomie. La structure Grand Large s’adresse à des jeunes ayant entre 16 et 21 ans, avec un projet scolaire ou professionnel, ne présentant pas de problème grave de personnalité ou de comportement et manifestant le désir de se débrouiller seul dans un proche avenir. Elle a pour vocation d’accompagner ces adolescents vers une insertion sociale en leur permettant une expérimentation de vie autonome et d’affirmation de soi.

 

 

La prise en charge s’effectue 365 jours par an, jour et nuit, en leur offrant à la fois un espace de vie au travers d’appartements individuels, une allocation bimensuelle et un accompagnement éducatif personnalisé.
L’accompagnement se décline autour de plusieurs axes :
Le suivi budgétaire (gestion des pécules…).
La surveillance et l’information concernant l’alimentation et l’hygiène.
L’accompagnement scolaire et professionnel.
Le guidage dans la recherche d’un logement.
L’accompagnement médical, familial.
Capacité d’accueil : 15 jeunes
COORDONNÉES :
Maison d’Enfants à Caractère Social « Grand Large »
2 rue Camille Desmoulins, Perpignan
Tél : 04 68 34 73 65

CER

Le Centre Educatif BLEU MARINE s’inscrit à l’intérieur du dispositif de la Protection Judiciaire de la Jeunesse destiné à assumer la prise en charge éducative de mineurs, au titre de l’ordonnance du 2 février 1945.
Les mineurs accueillis sont des jeunes âgés de 14 à 18 ans, pour lesquels, un éloignement, pour un temps limité, du milieu de vie ordinaire, est souhaitable. Il s’agit de mineurs délinquants, pour la plupart multirécidivistes, placés principalement par les juges des enfants de la région Languedoc Roussillon et des régions voisines.
Les placements au Centre Educatif sont ordonnés afin de briser la spirale de la délinquance dans laquelle évoluent les jeunes, ils peuvent être prononcés dans le cadre d’une alternative à l’incarcération.
Le Centre Educatif a une capacité d’accueil de 6 places, la durée de séjour correspond à une session de 14 semaines, trois sessions se déroulent dans le courant d’une année civile.
L’originalité du projet de la structure repose sur le concept de « rupture » qu’il s’agit de favoriser à tous les niveaux de la prise en charge. Après avoir éloigné le jeune du milieu dans lequel il a perdu tout repère social, familial, affectif, il est question de l’intégrer pour un temps dans un univers social où il pourra se sentir exister en tant que citoyen à part entière.
Les supports éducatifs retenus sont bien sûr en lien avec les métiers de la mer :
L’une des activités phare du CER est la plongée sous-marine.
Outre l’aspect récréatif et ludique de cette activité nous attendons surtout d’elle qu’elle permette de travailler la nécessité du respect de la consigne qui induit la sécurité individuelle et collective.
D’autres activités sont aussi mises en place tout au long du séjour des jeunes : Voile, activités sportives en tout genre, mais aussi, activités plus culturelles. Des stages en entreprises sont aussi proposés aux jeunes en fin de session.
Les activités originales, nouvelles découvertes par nos jeunes constituent pour les éducateurs un support de médiation intéressant, ils ont là un rôle majeur en ayant les soucis de valoriser toute réussite, si minime soit-elle, entendre les difficultés, prévoir les découragements.
La qualité de la prise en charge de ces adolescents déstructurés dépend de la capacité de l’équipe pluridisciplinaire à garantir à la fois l’intégration de la loi, la reconstruction narcissique et des modalités de socialisation acceptables, au travers d’un dispositif institutionnel cohérent.

RESTAURATION DU PALANGRIER LO GAUDI
Permettre aux jeunes accueillis au C.E.R un retour vers la formation et l’emploi des métiers associés à la restauration maritime

Ce projet permet aussi à ces jeunes, souvent déracinés et très égocentrés, de développer un sentiment d’appartenance à un projet collectif, en y participant individuellement, de prendre conscience des valeurs trans-générationnelles et patrimoniales par la transmission d’un savoir artisanal autour de cette restauration dans le respect des traditions du bassin méditerranéen.
Notre pari est de réconcilier les jeunes accueillis avec l’apprentissage , l’école, le retour vers la formation et l’emploi. En effet afin de pouvoir restaurer cette embarcation, il est évident qu’ils vont devoir maîtriser des savoirs de base que l’enseignante mise à disposition de l’Education Nationale, leur apportera et qui vont leur permettre de comprendre l’intérêt des apprentissages. La rénovation d’une embarcation traditionnelle de pêche permet de développer tout le travail en amont de restauration et de mise en valeur de ce type de navire, avec toute la palette des métiers associés (charpente de marine, mécanique bateau, maintenance et accastillage spécifiques …).

L’atelier des barques de Paulilles (Port-Vendres)

Ce projet se développe au sein de « L’Atelier des Barques » du site de Paulilles à Port-Vendres. Cet atelier a pour mission la sauvegarde, la conservation et la mise en valeur du patrimoine maritime des Pyrénées-Orientales.
Il a été créé en 2002 par le Conseil Général avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Languedoc Roussillon. Le cœur de l’action se déroule sur le site de Paulilles, réhabilité en 2008. C’est un atelier d’ébénisterie marine de haute qualité, équipé de différents postes de travail, utilisant des outils non seulement modernes mais aussi rustiques et qui accueille, de manière permanente, des apprentis en formation « Ebénisterie Marine » et des groupes scolaires.

Les résultats attendus

Les premiers résultats attendus sont la réinsertion sociale et professionnelle des jeunes encadrés, une réelle amélioration de l’image qu’ils ont d’eux-mêmes, une prise de conscience de l’intérêt de vivre en société .
Un axe fort du projet est que celui-ci ne s’achèvera pas avec la fin du chantier de rénovation. En effet Lo Gaudi servira par la suite à faire des sorties en mer pour initier les jeunes à la pêche via différentes techniques .

SIGNATURE DE LA CONVENTION A.D.P.E.P.66/COLAS
La convention de partenariat d’une durée de 2 ans entre ADPEP 66 et Colas a été signée le jeudi 22 juin 2017 à 16h à l’Auditorium du Palais des Congrès de Perpignan, en présence du parrain de la mission, Joan Reynier, Chef d’établissement de la Carrière Roussillon Agrégats (Colas Midi-Méditerranée)

POUR SUIVRE L’ACTUALITÉ DU PROJET CLIQUEZ ICI
COORDONNEES :
Le Centre Educatif Renforcé « Bleu Marine » De Port Vendres
Route de la jetée, Port-Vendres
Tél : 04 68 82 06 78

FAE

 

 

Notre Foyer accueille des mineurs (de 14 à 18 ans), garçons et filles, après ordonnance de placement décidée par un Juge, au titre de l’Ordonnance du 2 février 1945.

 

Nous proposons un hébergement et un accompagnement socio-éducatif, dont les axes majeurs sont:
• la socialisation
• l’insertion professionnelle ou la scolarisation
• la relation avec les familles
Capacité d’accueil: 12 places
(Aucun retour en famille n’est possible lors du premier mois de placement)
Les activités proposées L’atelier «agriculture» est un préalable à la réinsertion professionnelle du jeune. Elle est aussi l’un des supports à la socialisation par le biais d’une remise au travail. (le FAE est une ancienne ferme rénovée)
L’atelier «Réparation» permet à la fois aux jeunes qui détériorent le matériel de participer à sa rénovation, mais aussi impliquent les jeunes dans le maintien en état (réparations en tous genres) du lieu de vie.
D’autres activités sont aussi proposées et le jeune peut, durant son séjour, accéder à différents ateliers (sport, soutien scolaire…).

TOP