ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE DES ENFANTS MALADES OU ACCIDENTÉS

ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE (S.A.P.A.D. 66)

L’A.D.P.E.P. s’est attachée depuis maintenant plus de 14 ans à organiser un dispositif d’Assistance Pédagogique à Domicile en faveur des enfants et adolescents éloignés de leur établissement scolaire pour raison de santé.

Le SAPAD 66 est un dispositif issu d’un partenariat entre l’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public et la DSDEN66.

Par convention, le 22 mai 2000, il s’est assigné pour objectif d’atténuer la rupture scolaire d’un élève malade ou accidenté en proposant à ce dernier et à sa famille la mise en place d’un soutien scolaire de proximité adapté à son état de santé, facilitant son retour sur l’établissement.
Le SAPAD 66, qui bénéficie du partenariat de la CPAM, la MAE et la MAIF, a organisé depuis septembre 2000 près de 1500 assistances pédagogiques à domicile au bénéfice d’enfants et adolescents de tous niveaux de scolarité, d’établissements publics ou privés, généraux ou technologiques. Ces soutiens ont été réalisés par plus de 3000 enseignants, plus de 85 % d’entre eux étant les enseignants de l’élève ou de l’établissement.
Le dispositif a permis à la quasi totalité des élèves bénéficiaires de reprendre leur scolarité sans dommages. Mieux encore, il a évité à ce jour de nombreux redoublements ou exclusions scolaires définitives pour des élèves affectés de maladies chroniques ou aiguës.

 

L’ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE

 

POUR QUI ?

Pour tout élève, de la grande section de maternelle au lycée, malade ou accidenté, absent plus de 15 jours de son établissement (et par intermittence pour les maladies chroniques).

PAR QUI ?

Par tout enseignant volontaire, de préférence les enseignants de la classe de l’élève, ou de son cycle d’études.

 

SOUS QUELLE FORME ?

Pédagogique exclusivement.
Au domicile de l’élève ou sur les lieux de soins.
Adaptée en fonction de l’avis médical.

 

QUELS OBJECTIFS ?

Poursuivre les apprentissages scolaires.
Eviter les ruptures de scolarité.
Maintenir le lien avec l’établissement scolaire.
Faciliter le retour en classe.

 

COMMENT ?

Mise en œuvre à partir de l’établissement scolaire en accord avec la famille.
Autorisée par le Médecin Conseiller Technique de la DSDEN 66 et l’Inspecteur ASH responsable du dispositif.
Organisée par l’Enseignant coordonnateur du service.

 

QUEL FINANCEMENT ?

 

Les frais de rémunération des enseignants sont pris en charge par l’Education Nationale, les Mutuelles ou les Assurances, la logistique par l’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public des P.O, la gratuité étant acquise pour les familles.

 

COMMENT FAIRE UNE DEMANDE D’ASSISTANCE ?

 

Le formulaire ci-joint de demande d’assistance pédagogique à domicile est à remplir :

– par le responsable légal de l’élève malade ou accidenté pour la partie qui le concerne
– ensuite par le (la) directeur (trice) de l’école ou le chef de l’établissement scolaire qui relaie la demande et fait parvenir le formulaire au Médecin Conseiller Technique de la .D.S.D.E.N.66.avec le(s) certificat(s) médical(aux) notifiant l’arrêt de scolarité.

Après examen, le Médecin Conseiller Technique notifie son avis favorable ou défavorable à la demande, indique la durée du soutien et le volume d’heures par semaine.

L’Inspecteur A.S.H responsable du dispositif donne son accord à la mise en place de l’action.

L’enseignant coordonnateur du dispositif assure toutes les liaisons nécessaires à la mise en œuvre de l’assistance pédagogique à domicile.

ADRESSE DE CONTACT

SAPAD 66
A.D.P.E.P. 66 – 10 RUE PAUL SEJOURNE – B.P. 22 – 66350 TOULOUGES
Tél : 04 68 62 25 26  E-mail : sapad@adpep66.org
Contact : Sabine ESCANDE – Enseignante Coordonnatrice

 

 

 

 

 

 

 

SOUTIEN SCOLAIRE AU CENTRE HOSPITALIER DE PERPIGNAN

Un service gratuit pour tout enfant ou adolescent accueilli  au CENTRE HOSPITALIER de PERPIGNAN

Origine du service :

L’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public des Pyrénées-Orientales, en accord avec le projet fédéral des P.E.P. a initié, en 1994, un service de soutien scolaire :
L’ECOLE à L’ HOPITAL.
Il est réalisé par des enseignants bénévoles et une enseignante Education Nationale, au bénéfice des enfants et adolescents, de tous niveaux de scolarité, accueillis dans le service de pédiatrie du Centre Hospitalier de PERPIGNAN.
Il est fondé sur le principe du droit à l’éducation et sur la conviction que l’école constitue une référence à la normalité et qu’elle peut contribuer au processus de guérison.

Objectifs :

Les actions mises en œuvre dans le cadre de la convention répondent à quatre objectifs :
Assurer, pour l’enfant ou l’adolescent malade, la continuité de la scolarité à l’Hôpital.
Maintenir le lien avec son établissement scolaire.
Coopérer autour des activités éducatives et culturelles avec des professionnels ou des associations intervenant ou pouvant intervenir auprès de jeunes malades.
Organiser, si nécessaire, après le départ du jeune de l’Hôpital de Perpignan, la prise en charge scolaire au domicile ou sur un centre de soins par l’intervention du Service d’Assistance Pédagogique à Domicile (SAPAD).

Coordination :

Ce service au fil des années s’est étoffé : 1 enseignante en activité et 6 enseignantes bénévoles interviennent auprès des jeunes malades, assurent le lien avec les établissements scolaires, les familles et les structures scolaires des différents hôpitaux régionaux.
A la demande des usagers, l’Ecole à l’Hôpital fonctionne désormais sur les secteurs hospitalisation et hôpital de jour de la pédiatrie aussi bien le matin que l’après-midi. Cette extension du service a été possible grâce à l’engagement permanent des enseignants bénévoles.

Information auprès de Sabine ESCANDE, coordonnatrice SAPAD/Ecole à l’hôpital, aux 04 68 62 25 26 ou 04 68 62 25 25 et sapad@adpep66.org

Pour soutenir l’action des bénévoles en pédiatrie, l’ADPEP 66 lance un appel à candidature afin que de nouvelles personnes, enseignants en activité, retraités, étudiants qui se destinent au métier de l’enseignement, rejoignent le dispositif existant.

Partenariat :

Il fait l’objet d’une convention entre la DSDEN 66, l’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public des P.O et le Centre Hospitalier de PERPIGNAN, afin d’atténuer la rupture scolaire des jeunes accueillis et leur permettre de conserver leur statut d’élève jusqu’au retour dans l’établissement.


 

 

 

 

 

TOP
[sibwp_form id=1]