DOMAINES D’ACTIVITÉS

CARTE DES ETABLISSEMENTS

MEDICOSOCIAL

Les établissements du pôle médicosocial accompagnent des publics qui relèvent du handicap. Ces établissements agissent pour des enfants et leurs familles dans le respect des lois de 2002 et 2005 et mettent en avant le souci de la bientraitance et du soutien à la parentalité.
Au-delà de l’accompagnement des publics, nous participons à la compréhension et à la prise en compte du handicap par l’ensemble de la société.

SOCIAL ET JUDICIAIRE

 

EDUCATION ET LOISIRS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FORMATION

NOS Etablissements d’Hébergement pour Personnes âgées Dépendantes

Les PEP 66 se sont lancées dans la création d’établissements d’hébergements pour personnes âgées dépendantes depuis 2009.

Ce projet d’envergure, 2 EHPAD de 77 et 60 places d’ici 2015, signe la volonté pour l’association de rendre visible sa devise « la solidarité en action » et affirmer que les PEP sont aussi une association gestionnaire d’établissement sociaux et médico sociaux. Le public des personnes âgées possède des spécificités comme d’autres publics, mais aussi des caractéristiques communes à tous, il a besoin d’attention, de soutien et de respect et cela les PEP savent le faire.

Ainsi un premier établissement a ouvert ses portes en octobre 2012 à Villelongue dels monts et un deuxième à Saint Paul de Fenouillet en Novembre 2014.

 

Un projet pour un lieu de vie

LA PHILOSOPHIE

Par ses racines liées à la prise en charge des orphelins de la première guerre mondiale mais aussi par ses choix politiques actuels l’A.D.P.E.P. 66 est très attachée à la dimension sociale des projets qu’elle porte et des établissements qu’elle gère.
Cette dimension sociale suppose de mettre les usagers au centre de nos dispositifs en privilégiant leur qualité de vie et leur bien-être, l’exercice de leurs droits et de leur pleine citoyenneté, en limitant toute risque de maltraitance institutionnelle active ou passive.
Ainsi nous avons conçu:

  • Un projet architectural qui réponde à la notion du développement durable pour offrir une solution efficace aux usagers d’aujourd’hui en raisonnant sur le long terme qui intègre les énergies renouvelables, et les économies d’énergies ;
  • Privilégier dans le projet architectural une distribution et une articulation des locaux (distance à parcourir, fonctionnalité des espaces, surveillance) qui facilitent la rapidité et la qualité d’intervention de tous les personnels (qui doivent tous contribuer à la prise ne charge quotidienne des personnes âgées) en tant que de besoin surtout lors de tranches horaires à faible taux d’encadrement ;
  • Présenter in fine un prix d’hébergement compétitif sur le plan départemental et acceptable pour les personnes âgées aux revenus modestes
  • Articuler le projet architectural autour d’une « place du village  » sur laquelle l’ensemble des fonctions, d’animation et de services seront disponibles : locaux d’animation, mais aussi buanderie, cuisine, comme dans un village les commerces ou le restaurant. Cette place où ça sent bon où l’on est bien doit être un point de passage important, un lieu de vie convivial et animé qui doit pousser les personnes âgées à sortir de l’isolement de leurs chambres. Cette place doit être accueillante et faciliter le repérage pour les visiteurs extérieurs qui viennent voir leurs proches.
  • Penser les locaux avec des liaisons fonctionnelles aisées puisque L’EHPAD est amené à voisiner avec d’autres structures sociales ou médico-sociales avec lesquelles il pourrait mutualiser des fonctions, des pièces, des services voire ponctuellement des personnels.

EHPAD de Villelongue del Monts

COORDONNÉES

EHPAD – Maison Léon Bourgeois
1 Plaça de Puig Tarrous – 66740 VILLELONGUE DELS MONTS
Tél : 04.68.68.71.32 Fax : 04.68.39.75.93
e.mail : ehpad.sud@adpep66.org

pour visiter le site c’est ici

EHPAD Pierre LAROQUE – St Paul de Fenouillet

 

COORDONNÉES

EHPAD Pierre LAROQUE – St Paul de Fenouillet
Rue du Professeur Jean SABRAZES – 66220 ST PAUL DE FENOUILLET
Tél : 04.11.64.32.40 Fax : 04.68.29.88.28
e.mail : ehpad.nord@adpep66.org

 

 

 

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE DES ENFANTS MALADES OU ACCIDENTÉS

ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE (S.A.P.A.D. 66)

L’A.D.P.E.P. s’est attachée depuis maintenant plus de 14 ans à organiser un dispositif d’Assistance Pédagogique à Domicile en faveur des enfants et adolescents éloignés de leur établissement scolaire pour raison de santé.

Le SAPAD 66 est un dispositif issu d’un partenariat entre l’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public et la DSDEN66.

Par convention, le 22 mai 2000, il s’est assigné pour objectif d’atténuer la rupture scolaire d’un élève malade ou accidenté en proposant à ce dernier et à sa famille la mise en place d’un soutien scolaire de proximité adapté à son état de santé, facilitant son retour sur l’établissement.
Le SAPAD 66, qui bénéficie du partenariat de la CPAM, la MAE et la MAIF, a organisé depuis septembre 2000 près de 1500 assistances pédagogiques à domicile au bénéfice d’enfants et adolescents de tous niveaux de scolarité, d’établissements publics ou privés, généraux ou technologiques. Ces soutiens ont été réalisés par plus de 3000 enseignants, plus de 85 % d’entre eux étant les enseignants de l’élève ou de l’établissement.
Le dispositif a permis à la quasi totalité des élèves bénéficiaires de reprendre leur scolarité sans dommages. Mieux encore, il a évité à ce jour de nombreux redoublements ou exclusions scolaires définitives pour des élèves affectés de maladies chroniques ou aiguës.

 

L’ASSISTANCE PEDAGOGIQUE A DOMICILE

 

POUR QUI ?

Pour tout élève, de la grande section de maternelle au lycée, malade ou accidenté, absent plus de 15 jours de son établissement (et par intermittence pour les maladies chroniques).

PAR QUI ?

Par tout enseignant volontaire, de préférence les enseignants de la classe de l’élève, ou de son cycle d’études.

 

SOUS QUELLE FORME ?

Pédagogique exclusivement.
Au domicile de l’élève ou sur les lieux de soins.
Adaptée en fonction de l’avis médical.

 

QUELS OBJECTIFS ?

Poursuivre les apprentissages scolaires.
Eviter les ruptures de scolarité.
Maintenir le lien avec l’établissement scolaire.
Faciliter le retour en classe.

 

COMMENT ?

Mise en œuvre à partir de l’établissement scolaire en accord avec la famille.
Autorisée par le Médecin Conseiller Technique de la DSDEN 66 et l’Inspecteur ASH responsable du dispositif.
Organisée par l’Enseignant coordonnateur du service.

 

QUEL FINANCEMENT ?

 

Les frais de rémunération des enseignants sont pris en charge par l’Education Nationale, les Mutuelles ou les Assurances, la logistique par l’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public des P.O, la gratuité étant acquise pour les familles.

 

COMMENT FAIRE UNE DEMANDE D’ASSISTANCE ?

 

Le formulaire ci-joint de demande d’assistance pédagogique à domicile est à remplir :

– par le responsable légal de l’élève malade ou accidenté pour la partie qui le concerne
– ensuite par le (la) directeur (trice) de l’école ou le chef de l’établissement scolaire qui relaie la demande et fait parvenir le formulaire au Médecin Conseiller Technique de la .D.S.D.E.N.66.avec le(s) certificat(s) médical(aux) notifiant l’arrêt de scolarité.

Après examen, le Médecin Conseiller Technique notifie son avis favorable ou défavorable à la demande, indique la durée du soutien et le volume d’heures par semaine.

L’Inspecteur A.S.H responsable du dispositif donne son accord à la mise en place de l’action.

L’enseignant coordonnateur du dispositif assure toutes les liaisons nécessaires à la mise en œuvre de l’assistance pédagogique à domicile.

ADRESSE DE CONTACT

SAPAD 66
A.D.P.E.P. 66 – 10 RUE PAUL SEJOURNE – B.P. 22 – 66350 TOULOUGES
Tél : 04 68 62 25 26  E-mail : sapad@adpep66.org
Contact : Sabine ESCANDE – Enseignante Coordonnatrice

 

 

 

 

 

 

 

SOUTIEN SCOLAIRE AU CENTRE HOSPITALIER DE PERPIGNAN

Un service gratuit pour tout enfant ou adolescent accueilli  au CENTRE HOSPITALIER de PERPIGNAN

Origine du service :

L’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public des Pyrénées-Orientales, en accord avec le projet fédéral des P.E.P. a initié, en 1994, un service de soutien scolaire :
L’ECOLE à L’ HOPITAL.
Il est réalisé par des enseignants bénévoles et une enseignante Education Nationale, au bénéfice des enfants et adolescents, de tous niveaux de scolarité, accueillis dans le service de pédiatrie du Centre Hospitalier de PERPIGNAN.
Il est fondé sur le principe du droit à l’éducation et sur la conviction que l’école constitue une référence à la normalité et qu’elle peut contribuer au processus de guérison.

Objectifs :

Les actions mises en œuvre dans le cadre de la convention répondent à quatre objectifs :
Assurer, pour l’enfant ou l’adolescent malade, la continuité de la scolarité à l’Hôpital.
Maintenir le lien avec son établissement scolaire.
Coopérer autour des activités éducatives et culturelles avec des professionnels ou des associations intervenant ou pouvant intervenir auprès de jeunes malades.
Organiser, si nécessaire, après le départ du jeune de l’Hôpital de Perpignan, la prise en charge scolaire au domicile ou sur un centre de soins par l’intervention du Service d’Assistance Pédagogique à Domicile (SAPAD).

Coordination :

Ce service au fil des années s’est étoffé : 1 enseignante en activité et 6 enseignantes bénévoles interviennent auprès des jeunes malades, assurent le lien avec les établissements scolaires, les familles et les structures scolaires des différents hôpitaux régionaux.
A la demande des usagers, l’Ecole à l’Hôpital fonctionne désormais sur les secteurs hospitalisation et hôpital de jour de la pédiatrie aussi bien le matin que l’après-midi. Cette extension du service a été possible grâce à l’engagement permanent des enseignants bénévoles.

Information auprès de Sabine ESCANDE, coordonnatrice SAPAD/Ecole à l’hôpital, aux 04 68 62 25 26 ou 04 68 62 25 25 et sapad@adpep66.org

Pour soutenir l’action des bénévoles en pédiatrie, l’ADPEP 66 lance un appel à candidature afin que de nouvelles personnes, enseignants en activité, retraités, étudiants qui se destinent au métier de l’enseignement, rejoignent le dispositif existant.

Partenariat :

Il fait l’objet d’une convention entre la DSDEN 66, l’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public des P.O et le Centre Hospitalier de PERPIGNAN, afin d’atténuer la rupture scolaire des jeunes accueillis et leur permettre de conserver leur statut d’élève jusqu’au retour dans l’établissement.


 

 

 

 

 

INSERTION PAR LE TRAVAIL

 

SES OBJECTIFS

Créer une activité génératrice d’emplois pour un public en difficulté.

Inscrire son activité dans une dynamique de quartier.

Démontrer que l’exclusion sociale et professionnelle n’est pas une fatalité.

Établir des liens entre la gestion économique et la pratique sociale tout en garantissant l’éthique de l’ association.

 

SON PROJET SOCIAL

L’emploi comme principal vecteur de l’insertion sociale. Offrir un travail salarié, déclaré, rémunéré et contractualisé à des personnes souffrant d’exclusion.

L’entreprise d’Insertion vise non seulement à améliorer leur employabilité et leurs qualifications mais aussi à restaurer leur identité, leur dignité

Créée en 1997 Savon Fer n’est pas une entreprise comme les autres. Il s’agit d’une Entreprise d’Insertion par l’activité économique avec un statut d’association loi 1901.

Son objectif :

Participer à l’insertion professionnelle des publics « prioritaires » et notamment des femmes. Implanté quartier Saint Assiscle à Perpignan l’atelier propose ses services aux particuliers et aux entreprises : lavage, repassage (200 kg en moyenne par semaine ?) et couture (retouches, et confection de tissus d’ameublement et voilages).

Chaque employée en insertion bénéficie d’un accompagnement social et professionnel individualisé régulier qui lui permet de faire face aux difficultés du moment (santé, logement, famille …) et d’entreprendre une recherche active d’emploi. Un partenariat très actif avec l’ANPE, la Direction Départementale du Travail, le service RMI du Conseil Général (réunions mensuelles et contact permanent) permet d’optimiser les parcours d’insertion et garantit la qualité du travail d’accompagnement accompli.

Des aides financières de l’Etat et du Conseil Général permettent de financer l’encadrement technique et social et de palier au manque de productivité des salariés en insertion (contrats en CDD de 6 à 24 mois à temps partiel ou à temps plein selon la situation personnelle). Un nouveau projet de développement est en cours, il bénéficie d’un financement Européen EQUAL, et d’une aide à l’équipement du Fond Départemental d’Insertion, du Conseil Général et de la Caisse d’épargne.

Il permet d’établir un nouveau partenariat avec une Boutique de Gestion, d’autres Entreprises d’insertion, avec l’Union Régionale des Entreprises d’Insertion, un centre de formation, une couveuse. Les objectifs : développer le nombre de poste en insertion sur la région, créer de nouveaux outils d’accompagnement et de formation des publics en difficulté.

Nous vous invitons à utiliser, nombreux, les services de Savon Fer une façon de consommer citoyen.

Un chantier d’insertion

mise à disposition des scooters et des voitures à prix modéré aux personnes inscrites dans une démarche d’accès à l’emploi ou à une formation

TOP